La Montagne – Saudade da Luz lance un cabaret

Saudade da Luz lance un cabaret destiné à l’émulation et la coopération artistique. Le cabaret privé de Saudade da Luz propose , par ses veillées ensoleillées, d’éveiller à la culture et à la musique brésiliennes. Pour le trouver, il suffit de tendre l’oreille et de remonter le chant de la sirène brésilienne, madame Lisbôa.

Quand le Brésil pose ses valises à Boussac

Saudade.da.Luz-Echo.Du.Berry.20.09.2012

Dans le cadre du développent d’échanges culturels franco-brésiliens et de la promotion d’artistes, l’association Saudade Da Luz ouvre un magasin d’artisanat d’art en centre-ville. Saudade Da Luz, littéralement nostalgie de la lumière, est une association créée en 2005 par des artistes brésiliens et français, notamment Nara Lisbôa et son compagnon français Bernard Brun, musiciens rencontrés à Paris.

Saudade da Luz une note brésilienne – Un ilôt brésilien dans le pays creusois

Couv

L’association Saudade da Luz inaugure son pied à terre, un espace de créations et de rencontres. Bernard BRun, musicien est un passionné de beaucoup de choses mais surtout du Brésil.Rentré dans la musique brésilienne dans les années 1990, il rencontre la chanteuse et styliste brésilienne Nara Lisbôa à Paris, en 2004. Nara Lisbôa c’est d’abord une voix, ample, relevée,en français, d’un accent charmant. L’un comme l’autre incarne la chaleur humaine et l’ouverture d’esprit.D’abord uni par la musique, le couple décide dès l’année suivante, de pousser la démarche plus loin. L’association Saudade da Luz est le fruit de cette rencontre. un fruit franco-brésilien, naturellement.