Festival de musique brésilienne

Notes brésiliennes au coeur de la Creuse

C’est devant un petit comité qu’Elojac a présenté son concert, enregistré par l’association Saudade da Luz et son président Bernard Brun.

Sa compatriote Nara Lisbôa, qui habite Toulx, a tout d’abord exprimé sa joie de recevoir un ami brésilien sur le sol creusois, enchantée de cet échange culturel franco-brésilien.

Elojac, de son vrai nom Erlon Jacques de Oliveira, s’est dit heureux d’être en France, après avoir chanté à Paris, pour montrer l’art qu’il pratique au Brésil. De plus, un de ses ancêtres, son bisaïeul, venait de Lyon. Bernard Brun s’est chargé, accompagné par Nara, de faire la traduction des propos d’Elojac.

Le concert a alors débuté, enregistré par Bernard sur la scène de son studio d’enregistrement.

La musique brésilienne, les sambas, des compositions de plusieurs Brésiliens (dont le père de Nara Lisbôa), de musique de films (Orfeu Negro) ont enchanté les spectateurs qui l’ont accompagné avec de chaleureux applaudissements et quelques pas de danses.

Au cours d’intermèdes, Elojac a retracé quelques moments de sa vie : ses concerts avec Nara Lisbôa au Brésil, ses compositions…

Puis la soirée s’est achevée par un morceau de guitare joué avec Bernard Brun et chanté avec Nara pour « l’inoubliable Toulx-Sainte-Croix ».

 

Pavageau Ginette – La Montagne (Source de l’article)

21Cabaret